Jessy et les amoureux...

Depuis vendredi dernier, Mon Liban d'Azur publie chaque matin le commentaire d'un tableau proposé aux enchères par Carré d'Artistes Beyrouth sur la plateforme ArtScoops. Ce commentaire a d'autant plus de valeur que c'est celui du peintre lui-même. En prise avec l'actualité, Jessy Tabet nous présente aujourd'hui son œuvre "Confinement" .

Confiner, c'est étymologiquement, aussi bien toucher aux limites que reléguer dans un certain lieu. Le Moyen-Orient est présent dans les citations de ce terme, à travers Bossuet,

" Damas, qui confinait aux deux royaumes" ou encore Rousseau, "Leurs terres peuvent confiner à la vigne de Naboth".


Laissons la parole à l'artiste:

" Alors que le confinement a enfermé tout le monde dans les appartements, un jeune couple amoureux décide de se promener dans la rue pour découvrir une ville figée dans le temps. En passant devant les cafés et les commerçants, ils se souviennent. Enlacés l'un à l'autre, ils pensent à l'ironie de cette situation, qui a séparé les gens physiquement tout en les rapprochant. Le confinement a chassé la pollution, il a purifié l'air et les esprits, en faisant apprécier à chacun les choses simples de la vie et réévaluer ses priorités.."

Jessy Tabet, le 15 mai 2020


LIRE AUSSI

Le Liban des Artistes

Patil Balian

Fady Chammas

Tatiana Stephan

Jessy Tabet




©2020 par Mon Liban d'Azur - Service Com