Le Conservatoire de Paris soutient le Conservatoire du Liban

Piano 3/4 de queue, partitions, matériel audiovisuel, le Conservatoire de Musique de Paris s'engage pour aider le Conservatoire du Liban, durement touché par les explosions du 4 août, et dont le directeur Bassam Saba est décédé le 4 décembre dernier des suites de la Covid-19.

Bassam Saba. © Marwan Assaf

Le Conservatoire libanais national supérieur de musique a été fondée dans les années 1930 par Wadia Sabra, le compositeur de Koullouna Lilouataan Lil Oula Lil Alam, l'hymne national du Liban. Sabra avait pour objectif d'établir un institut d'enseignement supérieur de musique. Le Conservatoire a plus de 4 800 étudiants et 250 professeurs. Le Conservatoire, dont le siège est à Beyrouth, a des annexes à Tripoli, Jounieh, Dhour El Choueir, Zahlé, Aley et Sidon.

Depuis 1999, le Conservatoire comprend deux orchestres, l'Orchestre philharmonique du Liban l'Orchestre national de musique arabe-orientale. Ce dernier a été créé en juin 2000 et se compose de près de 50 musiciens. (Source Wikipedia)


Le lien vers l'initiative du Conservatoire de Paris

Le lien vers l'article de l'Orient le Jour consacré à Bassam Saba

47 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 Mon Liban d'Azur - Service Com

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Twitter