La voix de la résilience

Le premier septembre 1920, le Général Gouraud, représentant l'autorité française mandataire sur la Syrie, proclamait la création du Grand Liban depuis la résidence des Pins à Beyrouth. A l'occasion du centenaire de cette proclamation, le Festival International de Baalbek donnait ce dimanche 6 juillet un concert exceptionnel, sous la direction du chef Harout Fazlian. Cette première d'après confinement dans tout le Moyen-Orient est un acte de résilience culturelle, d'unité et d'espoir.


© DR

Ce concert à but non lucratif a eu lieu sans public dans l'enceinte du temple de Bacchus et a été retransmis sur les chaines de télévision locales et internationales, ainsi qu'en direct sur les médias sociaux.

L'intégralité du concert ici:

Le répertoire a été interprété par l'Orchestre Philharmonique Libanais avec les Chœurs de l'Université Antonine, de l'Université Notre Dame et de Qolo Atiqo, ainsi que de jeunes musiciens libanais, sous la direction du Maestro Harout Fazlian et avec la participation de Rafic Ali Ahmad. La scénographie qui comprend des photos d'archives et des créations visuelles était signée Jean-Louis Mainguy. La création et la production de la cartographie 3D était réalisée par l'agence numérique Cre8mania.


©2020 par Mon Liban d'Azur - Service Com