Avec le Père Hani Tawk

Le samedi 6 juin, Géraldine Ghostine  était accueillie et reçue chez le Père Hani Tawk, ancien aumônier du collège Notre Dame de Jamhour, et fondateur de l'ONG libanaise Shreek El Shelsh (qui vient de "racines" ou "enracinement" en arabe).

Mon Liban d'Azur, en partenariat avec cette dernière, se mobilise activement pour soutenir les familles pauvres du Liban. A ce jour, 45 % de la population du Liban vit sous le seuil de pauvreté.


Géraldine Ghostine et le Père Hani Tawk. © DR

Le Père Hani Tawk a fait part à Géraldine Ghostine des nombreuses actions de Shreek El Shelsh pour soutenir des personnes de plus en plus démunies et désemparées en raison d'une crise sans précédent que le pays vit actuellement. Sa mission avec les 30 bénévoles qui l'accompagnent (dont deux françaises) est de venir en aide à 659 familles en très grande précarité (contre 45 avant les mouvements de manifestations du 17 octobre), incluant des mères célibataires.

Les initiatives sont diverses : achat d'aliments de base et constitution de cartons, collecte de vêtements, de médicaments, de sommes d'argent répartis au sein de chaque foyer. Les versements attribués vont de 150.000 à 600.000 LL par mois (soit l'équivalent de 37,5 usd à 150 usd avec le taux de change actuel en vigueur) par famille, en fonction des besoins.

Mon Liban d'Azur est solidaire de cette cause humanitaire qui lui tient à cœur. L'association oeuvre auprès des membres de son réseau au Liban, pour les inviter à participer à cette campagne de dons.


LIRE AUSSI

Connaître pour aimer


©2020 par Mon Liban d'Azur - Service Com