Aide aux étudiants libanais

Si certains étudiants français souffrent de leurs conditions de travail dictées par la pandémie, leurs camarades libanais qui étudient en France sont souvent dans une situation très difficile, avec la raréfaction des stages et des petits boulots qui les aidaient à financer leurs études avant les restrictions.

Le Fonds de Dotation France-Liban (FDFL), présidé par Farid Aractingi et créé le 1er Août dernier, s'est donné comme objectif principal de subvenir aux besoins d'étudiants libanais en France, à côté d'autres actions comme la réhabilitation de logements beyrouthins dévastés par la double explosion du port survenue trois jours après la création du fonds.

Découvrez l'article de L'Orient le Jour en cliquant sur l'illustration ci-dessous...


54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

©2020 Mon Liban d'Azur - Service Com

  • Facebook
  • Instagram
  • LinkedIn - Gris Cercle
  • Twitter